Menu | Test d'infiltrometrie

 

Actualités

mai 23, 2017
Catégorie : Efficacite Energetique

La prochaine réglementation, annoncée pour 2020, verra son périmètre élargi. Elle aura vocation, en plus de maîtriser les consommations d’énergie primaire en phase utilisation, de réduire les impacts environnementaux sur la durée de vie d’un bâtiment. La performance énergétique sera mesurée à l’aide de nouveaux indicateurs venant s’ajouter à ceux actuellement en place (Cep, Bbio, Tic). Focus sur le référentiel Energie-Carbone.
mai 23, 2017
Catégorie : Efficacite Energetique

Attendu depuis plusieurs années, le décret relatif à l'obligation d'améliorer la performance thermique des bâtiments tertiaires est "enfin" paru. Pour Philippe Pelletier, cette publication est "une triple bonne nouvelle".
avril 30, 2017
Catégorie : Developpement EnR

Un panneau solaire qui produit de l'électricité, du chauffage et de l'eau chaude sanitaire (ECS), tout en assurant la ventilation, été comme hiver, sans avoir besoin de changer son système de cumulus : impossible ? Pas pour SCTD Industries, qui a développé sa solution maison Solar-Clean. Denis Leturgie, son inventeur, nous en dévoile les secrets.
 


Test de perméabilité à l'air

 

Le test de perméabilité à l’air ou test d’infiltrométrie permet de caractériser les défauts d'étanchéité à l’air d’une construction. La perméabilité à l’air se quantifie grâce à la valeur du débit de fuite traversant l'enveloppe sous un écart de pression donné.

Pour effectuer le test, on utilise un ventilateur dédié encastré dans une porte qui crée, artificiellement, une différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur du local testé. On mesure alors le débit de fuite pour plusieurs différences de pression imposée et une corrélation permet ensuite de calculer le débit de fuite à une différence de pression de 4 Pa.

Le test d’infiltrométrie est établi par une personne certifiée QUALIBAT.

Les principaux objectifs d’un test d’infiltrométrie sont :
D’informer le propriétaire sur le niveau d’étanchéité à l’air de son bien ;
De localiser les fuites présentes afin de les colmater lorsque cela est possible ;
De permettre la labellisation de son bâtiment (label BBC par exemple) ;
De respecter le nouveau contexte réglementaire RT 2012.

 

NR+ s’attache à :
Remettre un rapport complet et précis ;
Respecter la norme NF EN ISO 9972 lors de la réalisation du test.


La préparation du bâtiment : Avant le début du test plusieurs étapes doivent être suivies :
La fermeture de toutes les ouvertures donnant sur l'extérieur ;
L'extinction des systèmes de production de chaleur ou de froid et des systèmes de ventilation ;
Le colmatage des entrées et sorties d'air de la ventilation ;
Le relevé des données dimensionnelles du bâtiment et des conditions météorologiques ;
L'installation de la porte soufflante.

Le test : Il s'effectue grâce à des outils spécialisés :
Un ventilateur (pour mettre en sur/sous pression le bâtiment) ;
Un manomètre (pour mesurer les différences de pression) ;
Un logiciel qui commande le ventilateur.

Une fois le ventilateur en marche, une surpression (ou dépression) s'établit à l'intérieur du bâtiment par rapport à la pression extérieure. Le manomètre infiltrométrique mesure la différence de pression établie ainsi que la pression dynamique au niveau du passage d'air du ventilateur. La pression dynamique permet de quantifier les fuites d'air. La mesure doit être ainsi effectuée par palier de pression entre 10 et 100 Pascals.


La détection de fuites : La seconde phase du test se fait à dépression ou surpression constante dans le bâtiment afin d'identifier les fuites (avec une poire à fumée ou une caméra thermique).

 

Le test d’étanchéité est obligatoire pour l’obtention du label BBC Effinergie.

La RT 2012 rend obligatoire le test pour toutes nouvelles constructions à usage d’habitation.